L’enduro se déroule en milieu naturel sur des boucles d’environ 80 kilomètres. Il s'agit d'une des trois disciplines principales de la moto tout-terrain avec le Motocross et le Trial.

Chaque étape est composée d’épreuves chronométrées, appelées «spéciales», et des parcours dits de «liaison» où une vitesse moyenne doit être respectée. Les spéciales peuvent se dérouler sur trois types de terrains :

  • les lignes : spéciales tracées dans les chemins
  • les banderolées : spéciales se déroulant sur un parcours délimité par des banderoles
  • les parcours « extrems » composés de zones de franchissement très techniques
    Sur une même épreuve, les pilotes d’Enduro évoluent sur différents terrains : sable, boue, chemin roulant, pierriers. Les enduristes ont donc besoin d’un pneu qui s’adapte parfaitement à ces différentes conditions de roulage. Voilà pourquoi Michelin a développé une gamme polyvalente répondant à leurs besoins couronnée de 28 titres de Champion du Monde depuis 2000.