Quand changer mes pneus ?

Votre sécurité passe avant tout : vérifiez vos pneus

Des pneus en mauvais état peuvent nuire à la performance de votre véhicule et mettre en danger votre sécurité ou celle de vos proches.

Il est conseillé de vérifier une fois par semaine :

  • l'état de ses pneus
  • les profondeurs des sculptures
  • les dommages dus à des coups ou tout signe anormal d'usure
    et deux fois par mois, la pression de vos pneumatiques.

En cas de doute, demandez l'avis d'un expert !

Six raisons de changer vos pneus

1. Le pneu est crevé

 

Bien que très résistants et capables d'endurer de nombreux chocs, les pneus peuvent parfois crever. En cas de crevaison, votre pneu doit faire l'objet d'un examen par un mécanicien professionnel. Lui seul peut s'assurer que son enveloppe intérieure n'a pas subi de dommages qui rendent le pneu irréparable.

 

2. La limite d'usure légale est atteinte

Des marquages en forme de Bibendum sur le haut des flancs du pneu indiquent l'emplacement des témoins d'usure. Semblables à de petites bosses, ils sont situés au fond des sillons principaux.

Lorsque la hauteur de gomme restante arrive au niveau de cette marque, le pneu atteint la limite d'usure légale de 1 mm. Michelin vous recommande fortement de changer vos pneus avant même d'avoir atteint cette limite. Au-delà, ils ne vous garantissent plus la sécurité, l'adhérence et la performance particulièrement sur sols mouillés.

 

3. Les pneus présentent des signes de vieillissement

Difficile de prévoir la durée d'utilisation des pneus. Elle ne dépend pas de leur date de fabrication. Des pneus qui n'ont pas ou peu roulé peuvent montrer des signes de vieillissement. Plusieurs facteurs peuvent affecter leur durée de vie : conditions climatiques, conditions de stockage et d’utilisation, charge, vitesse, pression de gonflage, entretien, style de conduite…

Michelin recommande à tout pilote de consacrer régulièrement quelques minutes d'attention à ses pneus afin de détecter tout signe extérieur de vieillissement ou d'usure : déformations ou craquelures sur la bande de roulement, sur l'épaulement ou les flancs…
Faites vérifier également par un professionnel qui confirmera leur maintien en service ou non.

 

Le test des 5 ans… avant qu'il ne soit trop tard !

 

Après 5 ans d'utilisation ou plus, les pneus doivent être examinés chaque année par un mécanicien professionnel. S'il est nécessaire de les changer, suivez les recommandations du constructeur concernant le remplacement des équipements d’origine. Par précaution, tout pneu non remplacé au bout de 10 ans d'âge doit l'être, même si son état général semble bon et qu'il n'a pas atteint la limite d'usure.

 

4. Le pneu est endommagé

Un trottoir, un trou ou un objet contendant peuvent sérieusement endommager un pneu. Toutes perforations, coupures ou déformations doivent être examinées soigneusement par un mécanicien professionnel. Lui-seul vous dira si le pneu est réparable.
En règle générale, ne roulez jamais avec un pneu endommagé ou qui a roulé à plat.

 

Dans quels cas un pneu est-il irréparable ?

  1. Crevaison sur les flancs latéraux
  2. Tringles apparentes ou déformées
  3. Décollement ou déformation de la bande de roulement
  4. Usure laissant apparaître la toile ou la carcasse sur la bande de roulement ou le flanc
  5. Détériorations dues à des hydrocarbures ou des substances corrosives
  6. Marbrures ou éraflures sur les faces internes après avoir roulé avec des pneus sous-gonflés

5. Le pneu présente une usure anormale

Une usure anormale de la bande de roulement - localisée à certains endroits, au centre ou sur les épaulements - est souvent le signe d'un problème mécanique (amortisseurs usés, transmission, fixation...) ou d'un défaut d'équilibrage. Elle peut être aussi la conséquence d’une pression inadaptée.

Pour prévenir toute usure irrégulière, faites vérifier l'équilibrage des roues tous les six mois. Cette opération vous permettra de prolonger la durée de vie de vos pneumatiques et d'obtenir une conduite plus confortable. Par ailleurs, l'usure des pneus peut vous sembler exagérée en comparaison du kilométrage effectué ou d'autres motos roulant de façon identique à la vôtre.

Dans ces cas, contactez votre spécialiste.

6. Les pneus ne sont pas adaptés à votre véhicule

Choisissez votre pneu en conformité avec la législation et le type d'équipement recommandé pour votre véhicule. Pour des performances optimales, utilisez des pneus avant et arrière dont les sculptures sont identiques. Des pneus dont la conception, les bandes de roulement et l'état d'usure sont différents risquent d'affecter la tenue du véhicule et sa stabilité.
Sauf exception du constructeur, ne montez jamais sur le même véhicule un pneu radial et un non-radial.

Lorsque le moment est venu de changer vos pneus, consultez notre sélecteur de pneus ou un de nos spécialistes pour faire le bon choix.